Un exemple de multinationale : Saint-Gobain Desjonquères.

L'entreprise Saint-Gobain Desjonquères est assurément celle qui se démarque des autres entreprises de flaconnage de luxe. En effet,elle a quasiment le monopole de toute la production des flacons de luxe de la vallée de la Bresle. Un peu d'histoire et de chiffres sur la multinationale SGD :

Histoire :

La création d'une verrerie :

En Octobre 1665, des lettres patentes signées de Louis XIV créent officiellement à Paris la Manufacture des Glaces de miroirs, parmi 25 autres mises sur pied la même année. Dans le cadre d'une politique économique dressée par le ministre Jean-Baptiste Colbert, cette initiative visait à attaquer la suprématie européenne acquise par Venise sur le marché des Glaces.

La conquête du marché européen va se faire à partir du début du XVIIIe siècle, grâce à une invention interne capitale, celle de la coulée en table des grandes glaces, qui va supplanter peu à peu le procédé de soufflage à la bouche et détrôner les fabrications vénitiennes. L'entreprise n'est plus une manufacture mais devient alors une industrie !

L'âge d'or des Glaces :

La deuxième moitié du XIXe siècle est celle d'un essor exceptionnel de l'industrie des glaces. De 1850 à 1870, la production mondiale croît à un rythme annuel moyen de près de 9%. Saint-Gobain développe dès lors une stratégie de mouvement face à la montée en puissance de la concurrence étrangère. En 1858 aboutit une fusion avec son grand rival national, Saint-Quirin, qui donne naissance à une raison sociale longtemps célèbre, Manufacture des Glaces et produits chimiques de Saint-Gobain, Chauny et Cirey.La première moitié du XXe siècle voit l'apparition de nouveaux produits et de nouveaux marchés : procédés de fabrication du verre plat en continu, trempe du verre (1929), marché automobile (années 1930), réfractaires électrofondus, laine et fil de verre.

Le groupe nationalisé :

L'arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 change radicalement la politique et les stratégies entamées auparavant puisque le groupe est nationalisé.Cependant elle devient à nouveau privée en 1986.La courte période de nationalisation de Saint-Gobain (1982-1986) verra dès lors des tentatives de mise en œuvre de stratégies de rechange vers le secteur des entreprises.

Durant les années 90,on peut attribuer à Saint-Gobain les réalisations notamment de la pyramide du Louvre ou du Skywalk ( passerelle au dessus du Grand Canyon en Arizona aux Etats-Unis).

Une image qui se ternie :

A l'été 2008,à la suite du changement de propriétaire,le groupe annonce la suppréssion de 4000 emplois .L'image de l'entreprise est ternie par cette annonce et va être aggravé par la condamnation, le 12 novembre 2008, par la Commission Européenne à payer une amende de 896 millions d'euros pour entente illégale sur les prix du verre pour l'industrie automobile (de 1998 à 2003) avec trois de ses concurrents, qui viole les règles de concurrence des traités européens. L'amende de Saint-Gobain a été majorée de 60% pour récidive, car elle avait déjà été condamnée à deux reprises par la Commission, en 1984 et en 1988.

 

Economie :

Dans un environnement économique mondial en convalescence, le Groupe a renoué avec la croissance en 2010, avec une progression de 1,9% de son chiffre d'affaires à structure et taux de change comparables. Cette croissance a été tirée par le dynamisme des pays émergents et de l'Asie et par la vigueur des marchés industriels.

Dans ce contexte, le Groupe a mis en oeuvre avec détermination l'ensemble de ses priorités d'actions, et a dépassé tous les objectifs qu'il s'était fixés.
La marge d'exploitation du Groupe s'est sensiblement améliorée, et atteint 7,8% du chiffre d'affaires contre 5,9% en 2009. Sur le seul second semestre, elle atteint 8,1% et dépasse celle du second semestre 2008 (7,6%).
Les résultats du Groupe ont très fortement progressé, reflétant notamment l'impact des importantes réductions de coûts réalisées au cours des dernières années.

 

En million d'Euros 2009 2010
Chiffre d'affaires 37,786 40,119
Résultat d'exploitation 2,217 3,117
Résultat net courant 617 1335
Bénéfice net courant par action 1,20 2,51
Résultat net 202 1129
Bénéfice net par action 0,39 2,13
Autofinancement 2,303 3,004
Investissement industriel 1,249 1,450
Nombre de titres

512,931,016

530,836,441

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×