les procédés de décoration aujourd'hui

Après production, le flacon est ensuite décoré. L'objectif est d'apporter plus d'attrait au produit ou de se distinguer des autres marques par des signes ou des textes qui sont spécifiques à la marque (logos...).Pour ce faire, plusieurs procédés de décoration existent :

Le décor au laser :

Le décor au laser est un procédé de vitrification d'émail sur le verre grace au laser. Après pulvérisation d'émail sur le flacon, le laser vient fixer la matière sur le verre en fonction du motif choisi. Le surplus d'émail est ensuite éliminé par lavage. L'avantage majeur de ce procédé est de pouvoir décorer des parties du flacon jusqu'à aujourd'hui inaccessible avec les procédés traditionnels. En effet,les creux,les reliefs,les angles deviennent des zones décorables. De plus, il offre la possibilité de réaliser du countourning sur des formes complexes. Ce nouveau procédé de décor offre un large choix de couleurs et de touchers. 

 

Décor au laser orange, vert et givre allant jusque sous le flaconTexte  noir en spirale

Le thermolustrage :

Le thermolustrage est un procédé de pulvérisation d'un oxyde sur un verre blanc ou coloré. Ce procédé a l'avantage d'être réalisé au cours de la production du verre, sous hotte aspirante, avant passage à l'arche de recuisson et se fait donc sans reprise des flacons. Trois variations de teintes sont disponibles : Fumé, jaune et irisé. Le thermolustrage est compatible avec l'ensemble des parachèvements : laquage, décor, émail, marquage à chaud, décor au laser. Thermolustrage irisé et laquage intérieur bleu

Le thermoscellage :

L'enduction d'ALDEROM ( procédé qui consiste à déposer un sel d'aluminium sur la bague pour favoriser le scellage) permet le scellage d'un opercule Aluminium revêtu d'un polymère thermofusible sur la bague d'un pot ou d'un flacon en verre rempli. Elle assure sa protection, son étanchéité et son inviolabilité. Le dépôt du complexe d'accrochage se limite au buvant de la bague. L'enduction d'ALDEROM est réalisée soit lors de la fabrication au bout froid soit en reprise après parachèvement. Le dépôt d'ALDEROM doit être la dernière opération avant l'expédition. Cette technique comporte de nombreux avantages, l'ADLDEROM ne contient pas de métaux lourds ,il permet une meilleure adhésion des opercules, un meilleur résultat d'étanchéité, il est efficace avec tous les types d'opercules et il est le système qui demande le moins de temps au scellage. shéma du   thermoscellage

Le Plasma :

Ce procédé consiste à traiter l'intérieur d'un flacon ou d'un pot par la pulvérisation sous vide de gaz. Le temps de traitement intensifie l'effet obtenu de  par la superposition de nano couches de gaz. Les composants étant de nature minérale et non organique, il n'y a pas de problèmes de tenue ni d' incompatibilité au jus. Un outillage spécifique est nécessaire.   Pure poison de Dior est le premier flacon à avoir reçue ce traitement.

Le laquage :

Le laquage est un procédé de pulvérisation d'un vernis. Après flammage du verre, les flacons sont pistollétés totalement ou partiellement à l'aide d'un cache ou avec un effet de dégradé. Ils sont à nouveau cuits par passage dans une arche à 180-200°C. Qu'il soit d'aspect dépoli, transparent, opaque, brillant, mat, multicolore, fluorescent, phosphorescent, nacré, métallisé, pailleté, interférentiel, au toucher doux, ...Le laquage offre une palette de couleurs infinie. Laquage deux couleurs aspect dépoli. Laquage hélicone

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site