Quels sont les étapes de la fabrication d'un flacon ?

Comment fabrique-t-on un flacon de parfum ou de cosmétique ? Quels sont les éléments nécéssaires à cela et quels en sont les étapes ?

Tout d'abord, il faut définir les matières premières nécessaires à la fabrication d'un flacon et donc de verre en général. Le sable est l'élément principal. Sa présence est plus importante que tout les autres ingrédients. Le calcaire a également une importance déterminante et il faut également de la soude. Mais ces composants peuvent être remplacés en partie par du calcin qui est le verre mis au rebut puis récupéré et broyé.

Les matières premières sont mélangées dans l’atelier de composition, selon des proportions soigneusement définies et secrètes. Le mélange est ensuite versé dans un four. C’est une cuve en matériaux réfractaires dans laquelle la composition est fondue par la chaleur aux environs de 1 550° C.

A sa sortie du four, la pâte de verre en fusion coule dans des canaux chauffés qui la maintiennent à haute température. La goutte de verre en fusion, appelée paraison , dont la température et la forme varient selon l’emballage à fabriquer, est coupée puis soufflée dans un moule "ébaucheur" puis dans un moule "finisseur".

Le verre doit être refroidi progressivement dans l'arche pour éviter les écarts trop brusques de température qui rendraient le flacon fragile : c’est le "recuit". Des machines contrôlent la qualité des produits. Ceux qui ne répondent pas aux critères de sélection sont éliminés puis transformés en calcin pour être refondus.

Après houssage, les flacons sont livrés à l’utilisateur final. A chaque stade de la fabrication, un contrôle extrêmement rigoureux s'exerce sur les produits. Les verriers répondent ainsi aux exigences des clients, eux-mêmes soumis aux nouvelles exigences des consommateurs en matière de sécurité.

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site